Presse

La Russie a reçu des demandes pour 1 milliard de doses après l'enregistrement du vaccin COVID-19

La Russie a déjà reçu des demandes pour 1 milliard de doses du vaccin contre le coronavirus nouvellement créé, qui a été officiellement enregistré dans le pays mardi dernier, et elle a l'intention de produire 500 millions de doses au cours des 12 mois qui viennent - a déclaré le patron du Fonds souverain russe d'investissements directs

«Nous avons déjà reçu des demandes préliminaires et des commandes fermes pour 1 milliard de doses du vaccin russe ... venant de plus de 20 pays», - a déclaré Kirill Dmitriev, PDG du Fonds d'investissements directs russe (RDIF) au cours de la conférence de presse virtuelle qui s’est tenue en Russie mardi dernier. Le RDIF finance la recherche dans le domaine du développement de vaccins dans le pays.

Selon lui, ce sont les pays d'Amérique latine, du Moyen-Orient et d'Asie qui ont montré le plus grand intérêt pour le vaccin Spoutnik-V. Le RDIF "conclura bientôt un certain nombre de contrats pour l'achat de vaccins", - a déclaré M. Dmitriev.

Le RDIF a lancé un site Web sur les vaccins: https://sputnikvaccine.com/

M. Dmitriev a déclaré: «Nous pensons qu'aujourd'hui est une journée très positive dans la lutte de l'humanité contre le coronavirus ... C'est un grand pas en avant non seulement pour nos scientifiques, la Russie et ses dirigeants, mais aussi pour le monde entier, car nous avons tous un ennemi commun et c'est le coronavirus. »

Le RDIF finance la production d'un vaccin développé par l'Institut Gamaleya, et il a déjà investi dans ce projet 4 milliards de roubles (202 millions de dirhams) par le biais de ses sociétés de portefeuille « Alium » et « R-Pharm ».

«Avec nos partenaires étrangers dans cinq pays, nous sommes déjà prêts à assurer la production de plus de 500 millions de doses de vaccin au cours des 12 prochains mois», - a déclaré M. Dmitriev.

«Et nous prévoyons d'augmenter encore plus notre capacité de production»,- a-t-il ajouté. Nous ne produirons pas le vaccin uniquement en Russie, nous le produirons également dans d'autres pays. »

Plus de 20 millions de personnes dans le monde ont été infectées par le coronavirus et environ 740 000 sont décédées, selon Worldometer, qui fait le monitoring de la pandémie. Les États-Unis ont le plus grand nombre d'infections, avec plus de 5,2 millions.

«Les essais cliniques de phase III du vaccin commenceront demain, et les données seront publiées dès qu'elles seront disponibles», - a déclaré M. Dmitriev.

«Nous prévoyons que les essais cliniques commenceront très prochainement aux Émirats arabes unis, en Arabie saoudite et aux Philippines», - a-t-il déclaré, ajoutant que les personnes qui participent aux études seront surveillées et que leurs anticorps seront mesurés au cours des prochains mois. ...

M. Dmitriev a noté qu'étant donné le retour de la pandémie dans les pays aux prises avec sa deuxième vague, l’apparition du vaccin russe est un événement important à l’échelle internationale.

« Plus d’un ont prédit que le coronavirus disparaîtrait tout simplement ... et le vaccin est un grand pas en avant », - a-t-il déclaré.

«Il s'agit vraiment de protéger les gens ... Il s'agit également de permettre à nos économies de se rouvrir et de fonctionner de façon normale. Nous avons besoin que les gens soient en bonne santé, et qu'ils puissent travailler tranquillement. Le vaccin nous apporte une vraie solution », - a souligné M. Dmitriev.

« Du point de vue économique, il s'agit d'une étape importante qui contribuera à la reprise rapide des activités économies dans nos pays. » 

Selon lui le centre Gamaleya a développé un test susceptible de mesurer la quantité des anticorps spécifiques qui attaquent le pic du coronavirus. Le test dure plusieurs heures et sera appliqué à toutes les personnes qui reçoivent le vaccin. Pour le moment, le vaccin russe sera proposé aux volontaires, aux médecins et aux enseignants.

« Nous prévoyons que des dizaines de milliers de volontaires seront vaccinés dans les mois à venir, puis, à partir du mois d'octobre, des vaccinations de masse sur une base bénévole seront effectuées en Russie », - a annoncé M. Dmitriev.

Votre message a été envoyé avec succès