À propos du vaccin

Informations générales

Sputnik V

Sputnik V est le premier vaccin enregistré au monde basé sur une plateforme de vecteurs d'adénovirus humains bien étudiée. Il a été approuvé à ce jour dans 69 pays avec une population totale de plus de 3,7 milliards de personnes, soit environ la moitié de la population mondiale.

Le vaccin porte le nom du premier satellite spatial soviétique. Le lancement de Sputnik-1 en 1957 a donné un nouvel élan à l'exploration spatiale à travers le monde, en créant le soi-disant « moment Sputnik » pour la communauté mondiale.

L'efficacité du vaccin est de 97,6% suivant des données sur l'incidence du coronavirus chez les Russes vaccinés avec les deux composants du médicament au cours de la période du 5 décembre 2020 au 31 mars 2021.

Les essais cliniques de phase I et II du vaccin ont été achevés le 1er août 2020. Les résultats de la troisième phase des essais cliniques en Russie ont été publiés dans la revue The Lancet le 2 février 2021. Des essais cliniques de phase III de Sputnik V sont également menés avec succès aux Émirats arabes unis, en Inde, au Venezuela et en Biélorussie.

Le vaccin Sputnik V est basé sur une plateforme bien étudiée et ayant fait ses preuves, qui utilise en tant que vecteurs des adénovirus humains, qui provoquent le rhume et que l'humanité connaît depuis des millénaires.

Dans le vaccin Sputnik V, pour la première fois parmi les vaccins contre le coronavirus, une approche de rappel hétérogène a été appliquée, basée sur l'utilisation de deux vecteurs différents pour la première et la deuxième injections. Cette approche crée une immunité plus forte par rapport aux vaccins qui utilisent le même mécanisme d'administration pour les deux injections.

L'innocuité, l'efficacité et l'absence d'effets négatifs à long terme des vaccins adénoviraux ont été prouvées dans plus de 250 études cliniques sur deux décennies.

Sputnik V ne provoque pas d'allergies sévères.

La température de stockage réglementaire de + 2 à + 8 degrés Celsius permet de stocker le vaccin dans un réfrigérateur conventionnel sans avoir besoin d'investir dans une infrastructure de chaîne du froid supplémentaire.

Le vaccin Sputnik V est efficace contre les nouvelles souches de coronavirus, selon les recherches du Centre Gamaleya, dont les résultats ont été publiés dans le principal magazine international spécialisé Vaccines. La vaccination avec le médicament produit des anticorps neutralisants qui protègent également contre de nouvelles souches, notamment Alpha B.1.1.7 (identifiée pour la première fois au Royaume-Uni), Beta B.1.351 (identifiée en Afrique du Sud), Gamma P.1 (identifiée au Brésil), Delta B. 1.617.2 et B.1.617.3 (identifiés en Inde) et les variantes des souches B.1.1.141 et B.1.1.317 identifiées à Moscou, qui résultent des mutations dans le domaine de liaison au récepteur cellulaire (RBD).

Certificat d'enregistrement du ministère de la Santé

Sputnik Light

Sputnik Light est le premier composant (sérotype d'adénovirus humain recombinant numéro 26 (rAd26)) du vaccin Sputnik V, le premier vaccin enregistré au monde contre le coronavirus.

Le vaccin Sputnik Light, comme Sputnik V, a été créé sur une plate-forme bien étudiée et ayant fait ses preuves, qui utilise en tant que vecteurs des adénovirus humains, qui provoquent le rhume et auquel l'humanité est confrontée depuis des millénaires.

L'efficacité du vaccin à dose unique "Sputnik Light" était de 79,4% sur la base de l'analyse des données des citoyens de la Fédération de Russie 28 jours après avoir été immunisés dans le cadre du programme de vaccination de masse qui a eu lieu dans la période du 5 décembre 2020 au 15 avril 2021.

Le taux d'efficacité, d'environ 80%, dépasse celui de nombreux vaccins à deux injections.

"Sputnik Light" est efficace contre toutes les nouvelles souches de coronavirus, selon les résultats des études de laboratoire du Centre national de recherche en épidémiologie et microbiologie Gamaleya.

Les études d'innocuité et d'immunogénicité de phase I / II du vaccin Sputnik Light ont démontré les résultats suivants:

  • L'immunisation avec le vaccin Sputnik Light permet de développer le taux d'anticorps IgG spécifiques de l'antigène chez 96,9% des personnes le 28e jour après la vaccination;

  • Des anticorps neutralisants de virus ont été produits le 28e jour après l'immunisation chez 91,67% des personnes ayant reçu une injection du vaccin Sputnik Light.

  • La réponse immunitaire cellulaire contre la protéine S du SARS-CoV-2 se développe chez 100% des volontaires déjà le 10ème jour;

  • L'immunisation avec le vaccin Sputnik Light des personnes qui ont une immunité préexistante contre le SARS-CoV-2 permet une augmentation de plus de 40 fois des titres d'anticorps IgG spécifiques de l'antigène chez 100% des personnes vaccinées déjà le 10e jour;

  • Aucun événement indésirable grave n'a été signalé après la vaccination avec Sputnik Light.

Certificat d'enregistrement du ministère de la Santé

vaccin Sputnik V
vaccin Sputnik V

Comment fonctionnent les vaccins à base de vecteurs adénoviraux

Les «vecteurs» sont des véhicules qui peuvent induire un matériel génétique d'un autre virus dans une cellule. Le gène de l'adénovirus, qui cause l'infection, est éliminé tandis qu'un gène avec le code d'une protéine d'un autre virus est inséré. Cet élément inséré est sans danger pour le corps, mais aide toujours le système immunitaire à réagir et à produire des anticorps, qui nous protègent de l'infection.

La plate-forme technologique basée sur des vecteurs d'adénovirus facilite et accélère la création de nouveaux vaccins en modifiant le vecteur porteur initial avec du matériel génétique provenant de nouveaux virus émergents. Ces vaccins provoquent une forte réponse du système immunitaire humain afin de renforcer l'immunité.

Les adénovirus humains sont considérés comme parmi les plus faciles à manipuler de cette manière et sont donc devenus très populaires en tant que vecteurs.

Étude ouverte sur l'innocuité, la tolérance et l'immunogénicité du vaccin «Gam-COVID-Vac Lyo» contre COVID-19

Étude ouverte sur l'innocuité, la tolérance et l'immunogénicité du vaccin «Gam-COVID-Vac» contre COVID-19



Avantages de l’immunisation prime-boost (amorce-rappel)

graph-fr-min.svg

vaccin Sputnik V vaccin Sputnik V

Sécurité et efficacité

Après le déclenchement de la pandémie, des chercheurs russes ont extrait un fragment du matériel génétique du nouveau coronavirus SARS-COV-2, qui code des informations sur la structure de la protéine S (la protéine qui forme la «couronne» du virus et est responsable de s’attacher aux cellules humaines). Ils l’ont alors et inséré dans un vecteur adénovirus déjà connu afin de l’insérer dans une cellule humaine, créant ainsi le premier vaccin au monde contre le coronavirus SARS-COV-2.

Afin de garantir une immunité durable, les scientifiques russes ont également proposé une idée révolutionnaire consistant à utiliser deux types différents de vecteurs d'adénovirus (rAd26 et rAd5) pour la première et la deuxième vaccination, renforçant l'effet du vaccin.

L'utilisation d'adénovirus humains comme vecteurs est sans danger car ces virus, qui causent des rhumes, existent depuis des milliers d'années et sont déjà bien connus.

Selon les études, l’efficacité du vaccin Sputnik V contre la COVID-19 est de 91,6 %. Ce chiffre a été calculé sur la base des données concernant 19 866 volontaires ayant reçu les deux injections nécessaires du vaccin Sputnik V ou du placebo, et compte tenu des 78 cas confirmés de COVID-19 à l’étape de contrôle final. L’efficacité de Sputnik V a été validée par une évaluation internationale comparative, les résultats obtenus sont publiés dans The Lancet.

EFFICACITÉ CONTRE LES NOUVELLES SOUCHES

Le 12 juillet 2021, le principal magazine international spécialisé Vaccines a publié une étude du Centre Gamaleya sur l'efficacité du vaccin Sputnik V contre les nouvelles souches de coronavirus.

La vaccination avec le médicament produit des d'anticorps neutralisants qui protègent contre de nouvelles souches, et en particulier : Alpha B.1.1.7 (pour la première fois identifiée au Royaume-Uni), Beta B.1.351 (identifiée en Afrique du Sud), Gamma P.1 (identifiée au Brésil) , Delta B. 1.617.2 et B.1.617.3 (identifiés en Inde) et les variantes B.1.1.141 et B.1.1.317 identifiées à Moscou qui résultent des mutations dans le domaine de liaison au récepteur (RBD). La méthodologie de l’étude repose sur une évaluation de l'activité neutralisante (BHA) à l'aide d'un virus vivant, ce qui permet d'obtenir les données les plus fiables et constitue le « gold standard ». Au cours de l'étude, le BHA du sérum sanguin humain après vaccination avec Sputnik V a été comparé (sur des échantillons de souches à distribution internationale) avec le BHA contre la souche d'origine B.1.1.1. Du sérum sanguin a été collecté chez des individus immunisés avec les deux composants de Sputnik V.

Les données obtenues montrent que Sputnik V conserve ses propriétés protectrices contre les nouvelles souches. La diminution du niveau d'activité neutralisante du médicament "Sputnik V" pour un certain nombre de souches s'est avérée nettement inférieure par rapport aux données publiées par les fabricants d'autres vaccins, qui avaient précédemment confirmé l'efficacité de leurs médicaments contre de nouvelles mutations d'infection à coronavirus.


Selon un sondage réalisé par YouGov, la Russie est parmi les fabricants de vaccins le plus fiables, tandis que Sputnik V est le vaccin le plus reconnaissable

L'une des plus grandes enquêtes mondiales sur les vaccins menée par YouGov dans 11 pays et la première au Moyen-Orient et en Asie du Sud-Est

Votre message a été envoyé avec succès

Vous êtes abonné(e) à notre lettre d'information.
Merci!