Vaccins adenovirus

Vaccins adenovirus

Les vecteurs adénoviraux sont considérés comme absolument sûrs et les plus appropriés pour réaliser une modification génétique. Le vecteur est un virus dépourvu de gène de reproduction, il ne présente donc aucun danger d’infection pour l’organisme. Les chercheurs utilisent les vecteurs pour transporter dans une cellule le matériel génétique d’un autre virus contre lequel ils créent un vaccin.

Des adénovirus extraits des végétations adénoïdes et provoquant normalement des infections virales respiratoires aiguës (IVRA), sont aujourd’hui les plus couramment utilisés pour créer des vecteurs viraux. Il existe dans le monde plus de 350 études concernant la création et l’innocuité des vecteurs adénoviraux et leurs résultats sont publiés dans diverses éditions.

Sélection d’études concernant l’innocuité des vecteurs adénoviraux humains (77 articles)

LES ADÉNOVIRUS HUMAINS SONT UNE PLATEFORME BIEN ÉTUDIÉE AVEC UNE INNOCUITÉ PROUVÉE À LONG TERME

Plus de 20 000 personnes à travers le monde ont participé à des essais cliniques des médicaments à base de vecteurs adénoviraux.

Répertoire des essais cliniques concernant les vaccins vectoriels créés à base de vecteurs adénoviraux humains

Les médicaments à base d’adénovirus humains sont largement utilisés depuis plus de 50 ans.

En Chine, un médicament contre les tumeurs cancéreuses approuvé pour être mis en vente a déjà été administré à plus de 30 000 patients.

EXPÉRIENCE RÉUSSIE DU CENTRE NIKOLAY GAMALEYA

Les chercheurs du Centre Nikolay Gamaleya travaillent avec des vaccins à base de vecteurs adénoviraux depuis les années 1980 et sont devenus des leaders mondiaux dans le développement de ce genre de vaccins.

Un vaccin à base de vecteurs adénoviraux contre le syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS) fait actuellement l’objet de derniers essais cliniques. De nombreux autres vaccins candidats contre le COVID-19 sont également créés à base de vecteurs adénoviraux mais aucun d’eux n’est basé, à ce jour, sur le système à deux vecteurs mis au point par le Centre Nikolay Gamaleya.

Lors de la création d’un vaccin, le gène codant pour la protéine S formant la pointe du coronavirus est intégré dans un vecteur adénoviral. L’élément intégré est sans danger pour l’organisme humain mais il fait réagir son système immunitaire et produire des anticorps qui nous protègent de l’infection.

Les chercheurs du Centre Nikolay Gamaleya ont réussi à créer un vaccin contre Ébola à base de vecteurs adénoviraux et ont obtenu un certificat d’enregistrement national délivré par le ministère de la Santé russe.

Vous trouverez ci-dessous des liens vers des documents officiels et des publications scientifiques sur les vaccins contre le virus Ébola et le syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS) mis au point par le Centre Nikolay Gamaleya.

Vaccin contre l’Ebola

Essais cliniques

Étude internationale multicentrique sur l'immunogénicité du médicament GamEvac-Combi

Brevets internationales

Brevet international WO2016130047A1 Médicament immuno-biologique et méthode d'utilisation de celui-ci pour induire une immunité spécifique contre le virus Ebola

Certificats d'enregistrement du ministère russe de la Santé

GamEvac-Combi est un vaccin combiné contre le virus Ebola basé sur des vecteurs

GamEvac-Lyo est un vaccin combiné contre l’Ebola basé sur des vecteurs

GamEvac est un vaccin vectoriel contre l’Ebola

Publications scientifiques

Dolzhikova IV, Zubkova OV, Tukhvatulin AI, et al. Innocuité et immunogénicité du GamEvac-Combi, un vaccin hétérologue contre le virus Ebola à vecteur VSV et Ad5: essai ouvert de phase I / II chez des adultes en bonne santé en Russie. Hum Vaccin Immunother. 2017

Dolzhikova IV, Tokarskaya EA, Dzharullaeva AS, et al. Vaccins à vecteur contre le virus Ebola. Acta Naturae. 2017.

Liens utiles

Extrait de la réunion du Comité Consultatif Mondial sur la Sécurité des Vaccins du 5 au 6 juin 2019, publié dans le World Health Organization Weekly Epidemiological Record de l'Organisation mondiale de la Santé du 12 juillet 2019

Communiqué de presse du ministère russe des Affaires étrangères sur les essais cliniques post-enregistrement du vaccin russe contre Ebola Gam Evac Combi en Guinée.

La Russie et Rusal complètent la vaccination contre le virus Ebola en Guinée. Pharmaceutical Technology.

Vaccine contre le MERS

Essais cliniques

Étude de l'innocuité et de l'immunogénicité du BVRS-GamVac

Étude de l'innocuité et de l'immunogénicité du BVRS-GamVac-Combi

Publications scientifiques

Ozharovskaia TA, Zubkova OV, Dolzhikova IV et al. Immunogénicité des Différentes Formes Du Syndrome Respiratoire Du Moyen-Orient S Glycoprotein. Acta Naturae. 2019; 11 (1): 38-47.

Votre message a été envoyé avec succès