Presse

Les fabricants de produits pharmaceutiques indiens ont manifesté un grand intérêt pour le vaccin «Spoutnik-V» contre Covid-19: Fonds souverain d’investissements directs russe

«Les fabricants de produits pharmaceutiques indiens manifestent un grand intérêt pour le vaccin Spoutnik-V contre Covid-19. La Russie est en train de négocier une production potentielle de vaccins en Inde », - déclare Kirill Dmitriev, PDG du Fond d’investissements directs russe (RDIF), fonds souverain russe.

Le RDIF a financé la recherche et la production de Spoutnik-V, le premier vaccin contre le coronavirus enregistré au monde, qui a été développé par le Centre national de recherche en épidémiologie et microbiologie Gamaleya à Moscou

«Nous constatons un grand intérêt pour le vaccin russe de la part des fabricants de produits pharmaceutiques indiens et nous négocions actuellement avec eux les conditions de coopération et de la production éventuelle de Spoutnik-V en Inde», - a déclaré Dmitriev dans une interview exclusive avec The Economic Times à Moscou.

«L'Inde a toujours été un partenaire stratégique de la Russie dans de nombreux secteurs. Le RDIF coopère avec des entreprises et des organisations indiennes depuis 2012, en développant des projets d'investissement conjoints visant à soutenir les économies nationales et à renforcer les liens économiques entre les deux pays », - a dit Dmitriev.

« La Russie prévoit de distribuer, en collaboration avec des partenaires internationaux, plus de 500 millions de doses de vaccin par an dans cinq pays», - a déclaré le directeur général du RDIF. «Outre l'Inde, nous négocions également la production de vaccins avec la Corée et le Brésil. La Russie est prête à offrir son vaccin à tout pays intéressé à l'acheter », - a déclaré Dmitriev.

Les commentaires de Dmitriev sont intervenus au moment où le lancement mardi dernier du vaccin « Spoutnik V » (qui porte le même nom que le satellite lancé par l'URSS en 1957), a suscité un certain scepticisme, dû au fait que les essais cliniques de la phase III sont toujours en cours. « La Russie a reçu des demandes préliminaires pour plus d'un milliard de doses de vaccins de 20 pays d'Amérique du Sud, d'Asie occidentale et d'Asie », - a déclaré Dmitriev.

«L'enregistrement de Spoutnik-V est une étape clé dans le travail international visant à protéger l’humanité contre le coronavirus», - a déclaré Dmitriev. «Le vaccin utilise des vecteurs adénoviraux. Il s'agit d'une technologie existante, éprouvée et sûre qui est en développement depuis les années 1980 », - a dit Dmitriev. «Aujourd'hui, c'est le mécanisme le plus sûr pour introduire le code génétique d'un marqueur viral dans le corps humain, qui a été étudié de manière approfondie non seulement en Russie, mais dans le monde entier. Il est à noter que les spécialistes de l'Institut. Gamaleya l’ont utilisé avec succès ... "

Dmitriev a souligné également, que l'efficacité et l'innocuité des vaccins à base de vecteurs adénoviraux ont été testées au cours de nombreuses années, et que le vaccin contre le virus Ebola développé par le Centre Gamaleya avait reçu un brevet international. «Ainsi, le vaccin Spoutnik-V utilise une plateforme réussie qui a fait ses preuves», - a ajouté Dmitriev.

«Le RDIF a soutenu et financé des projets prometteurs liés à la pandémie de Covid-19, tels que le développement de systèmes d'analyse rapide, la production du médicament antiviral Avifavir et le développement d'un vaccin dès les premiers jours de la pandémie en coopération avec des partenaires russes et étrangers», - a rappelé Dmitriev.

Notre fonds soutient la production de Spoutnik-V par le biais de ses sociétés de portefeuille « Alium » et « R-Pharm », qui lanceront la production de masse du vaccin en septembre.

Conformément aux données du centre Gamaleya, les phases I et II des essais cliniques du vaccin ont montré que 100% des volontaires ont développé une immunité en 21 jours, et leur immunité a doublé après la deuxième injection, alors qu’aucun des volontaires n'a ressenti d'effets secondaires graves. La troisième phase des essais cliniques aura lieu en Russie, en Arabie saoudite, aux Philippines, au Brésil et aux Émirats arabes unis.

Votre message a été envoyé avec succès