Presse

Le RDIF et l'État brésilien de Bahia arrivent à un accord pour fournir jusqu'à 50 millions de doses du vaccin “Sputnik V” au Brésil

Moscou, 11 de septembre de 2020 – Le Fonds russe d'investissement direct (RDIF, le fonds souverain de la Fédération de Russie) et le Secrétariat de la santé de l'État brésilien de Bahia ont signé un accord de coopération pour fournir au Brésil jusqu'à 50 millions de doses du vaccin russe Sputnik V, le premier vaccin contre le coronavirus enregistré au monde. La fourniture du vaccin au Brésil devrait commencer en novembre 2020, sous réserve d’obtenir l'approbation réglementaire du gouvernement brésilien, qui tiendra compte des résultats d'une étude post-enregistrement du vaccin. L'accord permettra également de distribuer le vaccin, à l'avenir, dans tout le territoire du Brésil.

Cet accord souligne le fait que de nombreux pays reconnaissent l'importance d'avoir un médicament vecteur adénoviral humain dans ses portefeuilles de vaccins contre les coronavirus. Cela est une plate-forme de vaccin bien étudiée qui s'est avérée sûre au cours de décennies de recherche, avec 75 publications dans des revues scientifiques internationales et plus de 250 essais cliniques.

Le 9 septembre, le RDIF et la société pharmaceutique Landsteiner Scientific ont annoncé un accord pour fournir au Mexique 32 millions de doses (25% de la population mexicaine) du vaccin russe Sputnik V. L’expédition de vaccins vers le Mexique devraient commencer en novembre 2020, sous réserve de l'approbation des autorités régulatoires du gouvernement mexicain.

Le 11 août, le vaccin Sputnik V, produit par le Centre National de Recherche en Epidémiologie et Microbiologie Gamaleya, a reçu un certificat d'enregistrement du ministère de la Santé de la Russie, devenant ainsi le premier vaccin contre le coronavirus enregistré au monde. Des informations détaillées sur le vaccin Sputnik V, sur la plate-forme technologique de vecteurs adénoviraux humains utilisée dans la création du vaccin, et d'autres détails sur le vaccin, sont disponibles sur le site: sputnikvaccine.com

Le 4 septembre, un article scientifique avec les résultats des essais cliniques de phase I et de phase II du vaccin Sputnik V a été publié dans “The Lancet”, l'une des principales revues médicales internationales. Les essais de phase I et de phase II n'ont démontré aucun événement indésirable grave et ont montré une réponse immunitaire stable chez 100% des participants. Des essais cliniques post-enregistrement du vaccin Spoutnik V, impliquant 40 000 volontaires, sont actuellement en cours. Les résultats préliminaires de ces essais devraient être publiés en octobre-novembre 2020.

Kirill Dmitriev, PDG du Fonds russe d'investissement direct, a déclaré:
«La Russie est un pays leader dans le développement de vaccins contre le coronavirus et utilise des technologies sûres qui ont fait leurs preuves au fil du temps. Le vaccin Sputnik V est basé sur une plate-forme éprouvée de vecteurs adénoviraux humains, tandis que d'autres vaccins contre les coronavirus utilisent de nouvelles plates-formes, à savoir des vecteurs adénoviraux de singe ou de l'ARNm. Les récents développements dans l'industrie pharmaceutique mondiale, avec la suspension des essais d'un vaccin expérimental contre le coronavirus, montrent l'importance d'une approche diversifiée en ce qui concerne l'approvisionnement en vaccins. La signature d'accords pour fournir le vaccin Sputnik V au niveau international démontre que de nombreux pays reconnaissent que les vaccins à base d'adénovirus humains sont un incontournable absolu pour leur portefeuille de médicaments, car cette plate-forme s'est avérée sûre et efficace au fil des décennies. Les essais cliniques du vaccin russe n'ont montré aucun événement indésirable grave. Le vaccin Sputnik V a généré une réponse immunitaire humorale et cellulaire stable chez 100% des participants aux essais cliniques. En revanche, les vaccins basés sur de nouvelles plates-formes doivent encore prouver leur innocuité et ne disposent actuellement d'aucune donnée sur la cancérogénicité ou les effets sur la fertilité. Nous sommes heureux d'apporter une contribution aussi importante à la lutte contre la pandémie en fournissant le vaccin Sputnik V, un vaccin sûr et efficace, à nos partenaires au Brésil. »

Alexander Rumyantsev, président du “Centre de Recherche Dmitry Rogachev”, académicien de l'Académie russe des sciences, docteur en sciences médicales et professeur, a déclaré:
«Le vaccin russe se distingue favorablement d'un certain nombre de technologies étrangères innovantes grâce à sa plate-forme éprouvée d'adénovirus humains, qui a été étudiée et utilisée pendant des décennies. Maintenant c'est le moment clé, où se pose la question du choix. Soit choisir un transporteur qui a été utilisé avec succès pendant longtemps et qui a fait ses preuves, ou une nouvelle technologie (par exemple, avec l'adénovirus du singe), qui a besoin encore d’une observation approfondie de ceux qui ont été vaccinés, et une vérification ultérieure prolongée dans le temps. "

Fabio Vilas-Boas, ministre de la Santé de l'État de Bahia, a déclaré:
«Le gouvernement de l'État de Bahia, au Brésil, apprécie vivement l'accord signé avec le Fonds souverain de la Fédération de Russie, qui garantira au peuple brésilien l'accès au vaccin Sputnik V dès que l'approbation réglementaire nationale sera obtenue. Le vaccin est basé sur des adénovirus humains, qui sont l'une des plates-formes les plus sûres et les plus efficaces au monde. Nous croyons que la troisième phase des essais cliniques, actuellement en cours, va confirmer les résultats des phases 1 et 2. »

Un article du PDG du RDIF, Kirill Dmitriev, sur les avantages de la plate-forme de vecteurs adénoviraux humains par rapport aux autres technologies de production de vaccins est disponible sur: https://sputniknews.com/columnists/202009071080382164-questions-on-russias-sputnik-v-vaccine-answered/

***

Le Fonds Russe d’Investissement Direct (le RDIF) est le fonds souverain russe, créé en 2011 pour co-investir dans des compagnies, principalement en Russie, aux côtés d'investisseurs financiers et stratégiques internationaux réputés. Le RDIF agit comme un catalyseur pour les investissements directs dans l'économie russe. La société de gestion du RDIF est basée à Moscou. Jusqu'à ce moment, le RDIF a réussi à mettre en œuvre plus de 80 projets de forme conjointe avec des partenaires étrangers, totalisant plus de 1,9 milliards de RUB et couvrant 95% des régions de la Fédération de Russie. Les sociétés dans le portefeuille du RDIF emploient plus de 800 000 personnes et génèrent des revenus qui représentent plus de 6% du PIB de la Russie. Le RDIF a établi des partenariats stratégiques avec des grands co-investisseurs internationaux originaires de plus de 18 pays, totalisant plus de 40 milliards de dollars. Vous trouverez des informations supplémentaires sur le site: rdif.ru

Pessoas de contato para receber informações adicionais:
Arseniy Palagin
Fundo Russo de Investimento Direto
Secretário de imprensa
Tel: +7 495 644 34 14, ramal. 2395
Cel: +7 916 110 31 41
E-mail: [email protected]


Votre message a été envoyé avec succès