Presse

Le RDIF annonce la fourniture du premier lot du vaccin Sputnik V à la République du Bélarus pour les essais cliniques

Moscou, le 28 septembre 2020 - Le Fonds russe d'investissement direct (RDIF, le fonds souverain de la Fédération de Russie) a annoncé la livraison à la République du Bélarus du premier lot du vaccin russe contre le coronavirus, Sputnik V, créé sur une plate-forme des vecteurs adénoviraux humains - la seule au monde à avoir prouvé son innocuité et son efficacité à long terme.

Le 1er octobre, la République du Bélarus commencera à vacciner des volontaires dans le cadre d'une étude randomisée en double aveugle et contrôlée par placebo, du vaccin Sputnik V. Le RDIF finance cet essai clinique en République du Bélarus avec la participation de 100 personnes qui auront la possibilité d'être vaccinées contre le coronavirus avec un médicament développé au Centre national de recherche Gamaleya pour l'épidémiologie et la microbiologie, du ministère russe de la Santé. La République du Bélarus est devenue le premier pays dans lequel des essais cliniques du vaccin Sputnik V ont été lancés, après son homologation en Russie. Des essais cliniques auront lieu dans huit établissements médicaux de la République du Bélarus, sélectionnés comme centres de recherche. Deux cliniques biélorusses ont déjà reçu les premiers envois de vaccin Sputnik V.

Le 11 août, le vaccin Sputnik V, produit par le Centre National de Recherche en Epidémiologie et Microbiologie Gamaleya, a reçu un certificat d'enregistrement du ministère de la Santé de la Russie, devenant ainsi le premier vaccin contre le coronavirus enregistré au monde. Des informations détaillées sur le vaccin Sputnik V, sur la plate-forme technologique de vecteurs adénoviraux humains utilisée dans la création du vaccin, et d'autres détails sur le vaccin, sont disponibles sur le site: sputnikvaccine.com

Le 4 septembre, un article scientifique avec les résultats des essais cliniques de phase I et de phase II du vaccin Sputnik V a été publié dans “The Lancet”, l'une des principales revues médicales internationales. Les essais de phase I et de phase II n'ont démontré aucun événement indésirable grave et ont montré une réponse immunitaire stable chez 100% des participants. Des essais cliniques post-enregistrement du vaccin Spoutnik V, impliquant 40 000 volontaires, sont actuellement en cours. Dans le même temps, plus de 60 000 personnes ont exprimé leur volonté de se porter volontaires pour l'étude. Les résultats préliminaires de ces essais devraient être publiés en octobre-novembre 2020.

Kirill Dmitriev, PDG du Fonds russe d'investissement direct (RDIF), a déclaré:

«La République du Bélarus est devenue le premier pays à participer à des essais cliniques étrangers du vaccin Sputnik V, et l'un des premiers à recevoir un médicament efficace et sûr pour lutter contre le coronavirus. Des essais cliniques similaires du vaccin Sputnik V sont prévus dans un certain nombre d'autres pays, dont le Brésil, l'Inde, l'Arabie saoudite, l'Égypte et les Émirats arabes unis. La plate-forme de vecteurs adénoviraux humains, qui est à la base du vaccin russe, est sans danger pour la santé et a été testée pendant des décennies dans plus de 250 études cliniques. Dans le même temps, les fabricants de vaccins occidentaux s'appuient sur des technologies expérimentales, peu étudiées et non testées sur le long terme, confrontés à des obstacles dans leurs essais cliniques, ce qui retarde l'introduction des médicaments dans la circulation civile et affecte négativement les efforts de lutte contre le coronavirus. "

Des commandes pour le vaccin Sputnik V ont été déjà reçues de plus de 50 pays de la CEI, d'Europe, d'Asie, du Moyen-Orient et d'Amérique latine. Auparavant, le RDIF avait annoncé avoir conclu des accords avec des partenaires au Mexique, pour la fourniture de 32 millions de doses, au Brésil, jusqu'à 50 millions de doses, ainsi qu'en Inde, 100 millions de doses, et en Ouzbékistan, jusqu'à 35 millions de doses.

***

Le Fonds Russe d’Investissement Direct (le RDIF) est le fonds souverain russe, créé en 2011 pour co-investir dans des compagnies, principalement en Russie, aux côtés d'investisseurs financiers et stratégiques internationaux réputés. Le RDIF agit comme un catalyseur pour les investissements directs dans l'économie russe. La société de gestion du RDIF est basée à Moscou. Jusqu'à ce moment, le RDIF a réussi à mettre en œuvre plus de 80 projets de forme conjointe avec des partenaires étrangers, totalisant plus de 1,9 milliards de RUB et couvrant 95% des régions de la Fédération de Russie. Les sociétés dans le portefeuille du RDIF emploient plus de 800 000 personnes et génèrent des revenus qui représentent plus de 6% du PIB de la Russie. Le RDIF a établi des partenariats stratégiques avec des grands co-investisseurs internationaux originaires de plus de 18 pays, totalisant plus de 40 milliards de dollars. Vous trouverez des informations supplémentaires sur le site: rdif.ru

Pour obtenir des informations supplémentaires, nous vous prions de contacter:

Arseniy Palagin
Fonds Russe d’Investissement Direct (RDIF)
Secrétaire de Presse
Tel: +7 495 644 34 14, ext. 2395
Mobile: +7 916 110 31 41
E-mail: [email protected]


Votre message a été envoyé avec succès